aus Frankreich ---> via Zürich ---> in Thun

aus Frankreich ---> via Zürich ---> in Thun

vendredi 24 janvier 2014

Une envie de changer d'ère... à Kandersteg

...c'est possible jusqu'à demain.

Si vous avez envie de troquer vos baskets pour des escarpins inconfortables et de la dentelle, c'est le moment!

Kandersteg, village balnéaire de l'Oberland Bernois plus connu aujourd'hui pour ses pistes de ski de fond, organise depuis 2009 et pendant une semaine un retour nostalgique vers la Belle Époque. Il y a comme une envie de revivre l'âge d'or du tourisme suisse (Thomas Cook, le voyagiste anglais, sera le premier britannique a y poser ses valises lors du premier circuit touristique en Europe en 1855). Toute la ville plonge dans cette ambiance: costumes, activités, calèches, magasins rétro, musique...

Dimanche dernier, Margrith Lörtscher notre professeur d'allemand (entre autre) nous a invité à glisser quelques 150 ans en arrière. Intégration culturelle oblige.
Le voyage commence sur le quai, avec un train historique qui part de Bâle en passant par Berne, Thun, Spiez...puis Kandersteg.
Voyage en première dans le wagon bar,
avec serveuse et contrôleur en tenue d'époque pour composter le billet acheté sur internet.
Et une fois sur place le ton est donné: accueil en fanfare (et oui!)


On y croise encore quelques locaux
L'équipe de skieurs (en bois.... et ça glisse encore: respect!)
Le curling....ça me dépasse (surtout depuis l'invention de l'aspirateur)
Et un soupçon de mécanique
Nous avons terminé la journée au thé dansant de l'Hotel Victoria (ambiance première classe du Titanique sans le mal de mer).
Si après tout ça, vous vous dites que vous avez trop mal aux pieds et que les corsets ne sont vraiment pas confortables, rassurez-vous la première guerre mondiale mettra un frein à tout ça.... à moins que ce ne soit le train de 18:30 qui nous remmènera vers la civilisation moderne!

Plus d'info ici

mardi 15 octobre 2013

les antennes télèphone*... (*Natel ou Handy).


Il est établi qu'il faille prendre soin de son environnement tout comme il est de bon ton d'aimer les enfants. C'est d'un conformisme navrant !

De mon point de vue la nature ça gratte et ça pique. Quant aux enfants (entre cris et odeurs) ils empiètent franchement sur notre qualité de vie. D'ailleurs, n'est-il pas antinomique d'être parents et écologistes? Et comme je ne suis pas quelqu'un de gentil, j'ajouterai que la santé publique est un concept de pays riche qui ne m'intéresse pas.
Afin de sensibiliser le lecteur, j'ai choisi cet ourson
(alors que j'avais une préférence pour un gastéropode)
pour signaler la présence de Kindergarten.
En superposant la carte des emplacements des antennes relais avec celle des emplacements des Kindergarten  (de 4 à 7 ans) de Thun, je peux enfin assumer mon désamour des enfants! Certaines personnes (influentes en plus!) pensent comme moi. Encore mieux: ils assument à travers leurs actes et leurs choix. Vivement qu'on fasse une bouffe entre misanthropes!
Ils ont eu la joyeuse idée de placer des antennes à proximité d'écoles (ou l'inverse). Rappelons que la nocivité de ces antennes n'est pas "clairement" prouvée alors que des preuves sur la nocivité des enfants, à plus ou moins long terme, j'en ai à la pelle.


J'ai pris soin d'entourer en rouge les antennes relais qui émettent à la plus forte puissance. A savoir, qu'elles sont toujours accompagnées d'une ou deux copines qui n’émettent que moyennement.
Le Kindergarten Selve, en haut à gauche me plait particulièrement, a ouvert cette année
Je n'ai pas référencé les autres écoles ou crèches car je rappelle que je suis une égoïste et que ma préoccupation du moment est de savoir dans quel Kindergarten ira mon gastéropode préféré. Logique!

Plan des antennes relais de Suisse: http://map.geo.admin.ch/?topic=funksender
Plan des antennes relais de France: http://www.cartoradio.fr/cartoradio/web/

Grâce à cet article,  j'ai découvert que la ville possédait une antenne 4G. Cool. Je suis prête à accepter tout pot de vin pour affirmer que ces antennes sont bonnes pour la santé. Voir même, qu'elles sauvent des vies. Après tout, ce sera grâce à ce futur cadeau que je pourrai contacter les secours, pour sauver l'alpiniste qui aura loupé une marche.
hahahahHAHAHAHAHA.... mais pour ça il faudrait encore que j'aille en montagne. AHAHAHahahah mais pourquoi est-elle si méchante????...... la faute à l'antenne.... nan!

dimanche 23 juin 2013

Cueillir ses fraises!



Un dimanche trop frais pour une baignade dans le lac mais trop doux pour faire un week-end TV lecture alors pourquoi ne pas jouer à la belle des champs... gourmande!

J'ai trouvé ce site qui regroupe les producteurs chez qui on peut cueillir ses fraises soit même:

Et comme avant le dessert faut toujours manger ses légumes (oui, oui, oui):
http://www.knospehof.ch/fr/ pour se fournir directement chez le producteur Bio ou se faire livrer un panier.

Si vous avez d'autres adresses de ce type n'hésitez pas à partager pour:
les pommes
l'abonnement d'oeufs (oui, ça existe directement livrés chaque semaine dans la boite aux lettres mais j'ai perdu l'adresse)
le distributeur de lait (j'en connaissais deux à Zurich) dans lequel faut mettre sa pièce!
ou que sais-je encore!?
....

Bon dimanche.

vendredi 14 juin 2013

15 juin. Fête de la musique...à Thun!

cliquer sur l'image pour visiter leur site ou voir leur page FB
Voilà une affiche en français pour une invention française.
Alors même si il y a erreur sur la date (le 15 juin au lieu du 21) et même si ça se termine à 17h et même si c'est seulement sur la Weisenhausplatz de Thun.
On salue cette initiative!

Un commentaire de fin de Week-end:
les groupes furent de qualité.

correction: Vorsicht Taschendieb!

Dans la matinée du mercredi 12 juin, j'écris, enjouée, que vivre en Suisse c'est un peu comme vivre à Disneyland sans la maison hantée.
CORRECTION!
À la gare de Thun, , ce même mercredi, je me fais voler mon porte feuille (dans le hall ou dans la montée du train?). En 30mn, plus de 5000chf seront débités sans problème dans diffférents distributeurs.

Ce que je croyais:
-dans les gares, il y a des caméras : faux!
-aux distributeurs, il y a toujours des caméras: faux!
(sur ces 2 précédants points, les voleurs sont très au courant)
-on a la possiblité d'être remboursé rapidement: faux! c'est assez lent, pas garanti à 100% (surtout, si on estime que vous avez une part de résponsablité. La bonne blague!)

Afin de ne pas perdre une occasion de s'instruire:
-le pick pocket : der Taschendieb!


Allez, bonne Journée!
Jo m'a proposé ce matin sa tirelire!
1,60chf d'une grande valeur.
P.S: Et voilà comment mon image de la Suisse se retrouve écornée!

mercredi 12 juin 2013

Cette leçon vaut bien 2 francs!

Vivre en Suisse c'est aussi ça:

Lundi midi, je gare mon vélo et sa remorque sur un parking du centre ville. J'ai dans une main deux sacs, une veste, un doudou et dans l'autre main une enfant affamée. Il pleuviote.
À 18h, B. revient à la maison avec mon natel (mot suisse pour désigner le téléphone portable). Curieux, je l'avais ce matin!

Le mobile est resté toute l'après-midi dans mon panier à vélo. Tous les menus sont passés en allemand et un transfert de données de 2 francs a été utilisé (pour aller sur facebook).

Admettons (je viens bien prêter)!


P.S: Ne pas croire que c'est anecdotique car B. a déjà oublié son sac à dos toute soirée et une nuit dans son panier à vélo. Contenu du sac : Ordinateur portable, portefeuille, telephone, passeport et autres documents!